Comment dois-je manager mon chef ?

Doris Moser Pavillon
Doris Moser Pavillon publié le 26 février 2019

Maintenant, j’ai des d’outils pratiques de management et je pense savoir ce qu’il faut faire pour bien diriger mes collaborateurs… mais comment dois-je manager mon chef à moi ?
C’est la question que me posait un participant à la fin d’une formation.

Commencez par questionner votre chef sur ses préférences de collaboration.

La relation avec votre supérieur est difficile ? Il ne vous donne pas assez de reconnaissance ? Ne vous félicite pas quand vous terminez une mission difficile ? Ne reconnait ou ne voit pas vos heures investies dans ce projet qui vous tient à cœur ? Il coupe votre budget, vous demande toujours plus de résultats avec encore moins de moyens ? Il ne vous accorde pas le remplacement du collaborateur parti à la retraite ? Comment faire pour supporter ou, au moins, mieux vivre cette situation difficile ?

Voici un florilège des remarques que j’entends souvent de la part des managers :

« Mon chef n’est jamais là et difficilement atteignable… J’ai l’impression qu’il m’évite… Il n’est pas très doué dans les relations humaines… Il ne me confie jamais de nouveau projet… Il est brillant et j’ai l’impression que je n’atteindrai jamais son niveau de maîtrise ».

Apprenez à bien connaitre votre chef. Mieux vous le connaîtrez plus il sera facile d’adopter les bonnes méthodes de collaboration.

Assumer sa fonction de manager auprès de ses collaborateurs n’est pas simple mais comment se comporter avec son propre chef ? Il est votre chef et doit vous soutenir mais en même temps vous devez montrer que vous êtes à la hauteur de votre fonction… comment trouver la bonne façon de faire ?

7 recommandations pour bien manager votre chef

  1. Apprenez à bien connaitre votre chef. Mieux vous le connaîtrez plus il sera facile d’adopter les bonnes méthodes de collaboration.
  2. Mettez-vous à sa place pour comprendre comment il fonctionne, pour identifier ses valeurs, ses priorités, ses soucis ? Pouvez-vous l’aider ?
  3. Questionnez votre chef sur ses préférences de collaboration. Préparez vos séances et vos entretiens comme vos autres séances. Sachez ce que vous voulez obtenir. Fixez-vous des objectifs. N’attendez pas qu’il vous propose un projet, prenez les devants et montrez ce que vous savez faire. Présentez vos résultats chiffrés, mesurables. Utilisez-le « nous » à la place du « moi » ou « vous ».
  4. Soyez poli et respectueux même en cas de complet désaccord. Ne vous avouez jamais vaincu… on ne sait jamais !
  5. Adaptez-vous au contexte économique de l’entreprise. En temps de crise, raisonnez « à court terme ». Montrez-vous proactif. Prenez des initiatives, comme vous encouragez vos collaborateurs à le faire.
  6. Répétez les stratégies que vous avez utilisées et qui vous ont réussi. Développez une attitude positive.
  7. Et pour finir… Aidez votre chef à travailler avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate