Burnout : une nouvelle méthode de mesure pour l’identifier !

Ismat group publié le 25 mars 2019

L’équipe pluridisciplinaire de la Clinique du Travail, spécialisée dans la prévention des risques psychosociaux, s’exprime dans « 15 minutes » sur RTS La 1ère.

Les employés suisses sont de plus en plus stressés au travail. Les chiffres de Promotion Santé Suisse le montrent. L’année dernière, ce stress chronique touchait plus de 27% des actifs. Le climat de travail s’est durcit et les conditions de travail sont de plus en plus exigeantes : heures supplémentaires, surcharge de travail, absentéisme et stress chronique augmentent de manière alarmante.

Ecoutez les témoignages de l’équipe de la Clinique du Travail :

  • Catherine Vasey, Psychologue spécialiste du burnout
  • Urs Von Rotz, Médecin du travail
  • Carole Wittmann, Directrice de la Clinique du Travail

Quinze minutes — Burn-out, à qui la faute ? https://lnkd.in/gzsaibR

Qu’est-ce que le « feu de vie » ?
Urs Von Rotz, médecin du travail nous fait découvrir une nouvelle méthode pour évaluer l’impact du burnout sur le système nerveux autonome au travers d’un spectrogramme, appelé aussi le « feu de vie » d’un patient. L’analyse du profil peut aider à identifier, de manière pragmatique et visuelle, si le patient est véritablement en burnout ou s’il est, par exemple, victime d’autres maux tels que des troubles du sommeil.

Plus aller plus loin: carole.wittmann@cliniquedutravail.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *