Au coeur des enquêtes internes : lancement de notre série d’automne !

Laure Franck publié le 7 octobre 2021

D’octobre à décembre, nous vous invitons à nous suivre dans une série de 4 épisodes qui retracent le parcours des actions à mettre en place pour se prémunir, réagir ou solutionner des cas d’atteintes à l’intégrité d’une personne, comme le harcèlement sexuel, le mobbing, les personnes toxiques, et bien d’autres…

 

Si la vague #metoo semble avoir ouvert la boîte de pandore du harcèlement sexuel en donnant l’impulsion à de nombreuses victimes de témoigner, cela doit toutefois être remis dans un contexte plus global où de nombreux progrès restent à faire. Car les atteintes à l’intégrité d’une personne, ne se cantonnent ni au mobbing ni au harcèlement sexuel, mais concernent les  » comportements qui transgressent les limites et s’en prennent à l’autre pour l’atteindre dans son estime de soi » (SECO). En Suisse, 7% des employés y sont confrontés au moins une fois au cours de leur vie professionnelle, un chiffre qui atteint 15% en UK.

PREVENIR ces risques dans les entreprises et donc protéger les collaborateurs-trices de ceux-ci, implique des coûts bien moindres que les conséquences induites dans l’apparition de tels scénarii. AGIR en amont, en mettant en place les bons process, c’est l’idéal. Lorsque cela n’a pas été fait, REAGIR lorsqu’un incident survient n’est plus une option, avec toutes les conséquences sur les différentes parties prenantes (victime, témoins, l’équipe et l’auteur présumé) mais également financières et de dégât d’image pour l’entreprise. Une déflagration, qui aurait pu être au mieux évitée, tout du moins atténuée sur tous les plans avec des mesures de prévention.
Décider d’IMPLEMENTER ces process, à tout moment, c’est être en capacité de prévenir et s’armer contre une reproduction potentielle de l’incident.

C’est ce processus itératif, que l’on peut décider de mettre en place à tout moment, que nous souhaiterions vous présenter au travers des 4 épisodes. Chacun sera dédié à une phase, allant de la PREVENTION à la RESOLUTION immédiate et sur le long terme, étayés par plusieurs exemples concrets de situations rencontrées sur le terrain.

On vous donne donc rendez-vous prochainement pour l’épisode n°1:

« Prévenir vaut – toujours – mieux que guérir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate