Analyser le Climat social pour comprendre la santé de votre entreprise

Ismat group publié le 11 juin 2019

L’entreprise (ou l’équipe) dans laquelle nous travaillons chaque jour s’apparente parfois à un panier de crabes.

Le climat social est un indicateur de la santé humaine et sociale de l’entreprise. Ce baromètre utilise des indicateurs concrets dans le but d’établir un diagnostic factuel des relations des collaborateurs avec leur travail et leur entreprise.
Un taux d’absences élevé dans une entreprise est généralement représentatif d’un climat de travail altéré par l’ambiance, la (sur)charge de travail ou la pénibilité liée à l’activité professionnelle.

Absentéisme, stress, conflits, erreurs, burnout, turnover sont autant de signaux d’alerte à prendre en considération par les dirigeants.

Dans le secteur des soins par exemple, il est fréquent d’observer des taux supérieurs à 10%, ce qui représente une charge reportée de plus d’une heure par jour et par collaborateur présent! A l’évidence, un tel accroissement du travail ne peut s’effectuer sereinement. Ces indicateurs sont de plusieurs natures et relèvent aussi bien de l’ambiance de travail que des relations interpersonnelles, de la reconnaissance que de la clarté de la mission et de la consultation aux processus décisionnels. Absentéisme, stress, démissions, turnover sont donc autant de signaux d’alerte à prendre en considération par les dirigeants.

Si l’entreprise ne peut agir sur les facteurs externes, elle peut en revanche s’intéresser au fonctionnement interne de son organisation pour favoriser le bien-être au travail de ses collaborateurs et ainsi les voir développer leurs performances. La taille de l’équipe, par exemple, constitue souvent un facteur de performance. Supérieure à 15 collaborateurs par manager, il devient difficile de superviser la qualité du travail de chaque personne et son engagement.

De même, les managers dirigeant de grandes équipes trouvent difficilement des ressources pour accomplir leurs propres activités. Inférieure à 15, en revanche, on observe une proximité et une solidarité entre les membres de l’équipe, qui dès lors, peuvent créer de la valeur tout en restant proches de leur manager.

5 exemples d’indicateurs du climat social :
• Fréquence des cas d’absences par collaborateur et par période
• Durée des absences en nombre de jours moyens par collaborateur
• Taux de rotation du personnel (turnover)
• Taux de non-conformité des services ou pièces produites
• Nombre de réclamations internes et externes

Plus d’informations sur www.ismatgroup.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *